Sans titre

Union Beynoise
Le Club de Handball de Beyne - Belgique
Facebook

Sans titre


[Union Beynoise - Club de Handball]

L’Old Club n’a plus son destin entre les mains pour assurer son maintien en D2 !

La rencontre d’hier soir à Eupen était probablement le point de non-retour pour l’Union Beynoise. Une victoire pouvait lui permettre d’espérer se sauver en gagnant une nouvelle fois face à Eupen et Waasmunster, par contre une défaite signifierait de l’Old Club n’aurait plus son sort entre les mains en gagnant ses 3 derniers matches.

Pour l’entame de la rencontre était loin de faire penser que les pensionnaires du Heusay rentreraient bredouille de leur sortie en terre germanophone vu l’engagement au niveau de la base arrière et la juste des avants dans leurs choix ce qui se traduisait au marquoir par un bel avantage pour les visiteurs (1-4 à la 9ème). L’Union allait la course devant jusqu’à la 19ème (5-9) avant de connaître une 1ère traversée du désert. 10 longues minutes sans inscrire le moindre but ! Cette période de carence était liée aux nombreuses fautes techniques visiteuses ce qui permit au KTVS Eupen de finalement passait devant pour la 1ère fois de la soirée à la 28ème minute (10-9). Un petit but que les joueurs locaux préservaient pour rentrer aux vestiaires pour la pause (11-10)

De retour sur le parquet, sur l’engagement, l’Union égalisait à 11-11 partout ! Ce but sera finalement celui du « chant du cygne » puisque dans la foulée les visiteurs vont traverser une nouvelle fois le désert en restant 15 minutes sans inscrire le moindre but (17-11 à la 45ème). Les nombreux supporters locaux et les joueurs du KTSV ont compris à ce moment que les Beynois ne reviendraient plus dans le match ce qui galvanisé les germanophones. Les joueurs de Krstev n’allaient pour rien lâcher jusqu’au de sifflet final de la paire arbitrales Lemmens-Marino qui peuvent créditées d’un excellent match. L’Old Club s’incline sur le score de 25-19.

«  Une triste soirée !  » dixit l’entraineur du Heusay, «  Nous avions entamé la rencontre la meilleure manière possible jusqu’au quart avant de perdre pied. En seconde période, nous avons été bien peu présents sur la base arrière. Les fautes techniques et les exclusions temporaires pour des fautes grossières auront eu raison de nous. Sans la prestation de nos gardiens, le score aurait pu prendre de proportions bien plus importantes  ! »

Enfin, le secrétaire Général de l’Union confirme que Goran Vukcevic avait informé le CA et les joueurs (début avril) que quel que soit l’issue des plays down, qu’il poursuivrait son travail avec l’Union Beynoise pour la saison 2019-2020 malgré les nombreux contacts qu’il avait reçue. «  C’est le club de mon cœur, le 1er club que j’ai connu en arrivant en Belgique. Je suis triste de voir le plus ancien club de Belgique dans cette situation à l’aube de son centenaire, je souhaite contribuer à le mettre en selle pour un avenir plus serein  »

La sortie du week-end prochain risque de fixer définitivement l’Old Club sur son sort à 2 journées de la fin des plays down. Une défaite face à Kraainem conjuguée à la victoire d’Eupen face à Waasmunster enverra malheureusement l’Union Beynoise en D1LFH puisque l’Union serait à 6 pts de Kraainem et à 5 pts d’Eupen alors qu’il resterait 4 points à distribuer.

-  KTSV Eupen (25) : Demonty (50’), Haventih (10’), Beckers 1, Brülls 6, De Benecker 1, Decker, Falter, Flais 2, Gridelet, Kriegscher 2, Lennertz, Locht, Schreser, Tierwiel 2, Veithen 9, Lambertz 2
-  U.Beynoise (19) : KALFF (50’), CHAIDRON (10’), HAPPART 2, DZHEMPERIEV, ROUYER 2, MARINO 2, MOLLATTE 2, MITEV 5, ROLAND 2, Matzaris DI FEDE 2, PIGO, MUTABESHA, PARMENTIER 1
-  S.I. : 10ème (2-5) ; 20ème (6-9) ; 30ème (11-10) ; 40ème (15-11) ; 50ème (20-14)
-  Exclusions temporaires : KTSV (3) vs Union (5)
-  Arbitres : Mrs LEMMENS et MARINO



Retour page précedente