Sans titre

Union Beynoise
Le Club de Handball de Beyne - Belgique
Facebook

Sans titre


[Union Beynoise - Club de Handball]

U.Beynoise vs HC Kraainem, l’affiche de la soirée aura tenue toutes ses promesses !

Hier soir au Heusay devant une assemblée quelque peu intimiste, les 2 seules équipes invaincues depuis le début de la saison se rencontraient avec comme enjeu le leadership de la série. Coté formation, Ken De Nil et Goran Vukcevic pouvaient aligner leurs effectifs au complet.

Les Brabançons engageaient le 1er ballon de la soirée sans pouvoir l’exploiter, la remontée de ballon locale ne fût pas meilleure puisque Dzhemperiev rendait le ballon à Kraainem en commettant une faute technique. Il fallait attendre la 4ème minute pour voir le tableau d’affichage indiquer le 1er but de la soirée, Dzhemperiev décochait un tir puissant à 9m pour battre Derie. La réaction des visiteurs ne se faisait pas attendre bien longtemps, Forment inscrivait le 1er but visiteur et égalisait à 1 partout.

Cette fois, la rencontre était lancée ! Les formations étaient au coude à coude durant le 1er quart, l’Old Club prenait l’avantage mais les Brabançons répondaient du tac au tac (7 parités de scores, 7-7 à la 13ème) Vukcevic n’était satisfait de la tournure des évènements et prenait son 1er TTO pour recadrer ses joueurs qui se montraient fortement perturbés avec la défense 3 - 3 présentée par Ken De Nil en phase offensive alors que la base arrière et Chaidron étaient fébriles. Conséquence Kalff montait au jeu, le résultat semblait être positif puisque Di Fede, Happart sur jet des 7m et Dzhemperiev portaient pour la 1ère fois de la soirée l’avantage local à +3 (10-7 à la 17ème). Une série qui se prolongeait après le but de Hap par 2 nouveaux buts de Dzhemperiev (12-8 à la 19ème).

L’Old Club semblait prendre le dessus d’autant qu’à la 23ème le tableau d’affichage indiquait 15-10. Malheureusement pour les locaux, Dzhemperiev se voyait sanctionner d’une exclusion temporaire ce dont les visiteurs profitaient admirablement pour recoller au score 15-14 à la 25ème (Devillers 2x, Hap et Forment) d’autant que De Baets qui avait remplacé Derie dans le but visiteur à la 17ème montait en puissance.

Les 5 dernières minutes de la 1ère période voyait un nouveau Mano à Mano entre les 2 équipes qui se retrouveront à parité de score pas moins de 4 fois avant de voir Rouyer inscrire le 20ème but local ce qui donnait un petit but d’avance à l’Old Club à la pause.

La seconde période reprenait sur le même tempo avec un léger avantage pour les locaux où Chaidron avait repris place entre les perches. Si l’avantage des pensionnaires du Heusay ne parvenait pas à excéder les 2 buts pas moins de 4 parités de score étaient enregistrées au tableau d’affichage, la dernière était l’œuvre de Pigoury égalisant pour Beyne.(28-28 à la 45ème)

Comme en 1ère période, Vukcevic remplaçait Chaidron par Kalff à l’entrée du dernier quart avec un résultat immédiat au marquoir (32-28 à la 53ème) par l’entremise de Di Fede (2x), Rouyer et Dzhemperiev. Mais les joueurs de Ken De Nil était loin d’avoir abdiqué, leur jusqu’auboutisme allaient le voir inscrire une passe de 4 buts (Amarir, Meilhou 2x, Forment) sans concéder le moindre but et remettre les 2 formations pour la nième fois dos à dos à l’entrée du money time (32-32 à la 57ème).

Le money time allait être intense d’autant que le pauvre Dzhemperiev écopait d’une seconde exclusion temporaire à 1’14’’ du buzzer alors que les 2 équipes étaient une nouvelle fois à égalité (33-33). Malgré son infériorité numérique les locaux parvenaient à passer une nouvelle fois devant par Mitev mais Van Opstal répondait du tac au tac (34-34). L’engagement n’était exploité de la meilleure des manières par les Beynois qui rendaient une possibilité à Kraainem de prendre l’avantage ce que kalff empêchait une nouvelle fois. L’Old Club se voyait ainsi recevoir une chance de peut-être remporter la totalité des points, Mitev prenait ses responsabilités pour tromper De Baets au ras du sol à une trentaine de secondes du buzzer.

Les Brabançons se dépêchaient pour l’engagement, malheureusement une perte de balle annihilé leur dernière chance de repartir avec un point. A sept seconde du coup de sifflet final, l’Union récupérait le ballon et Vukcevic prenait son 3ème TTO.

L’Union n’avait plus qu’à laisser égrainer les secondes pour empocher les 2 points ! Score final : 35-34

Une victoire qui colle parfaitement au tableau de marche pour accéder aux play-offs au terme de la phase régulière au cours de laquelle il faudra gagner toutes les rencontres at home et engranger l’un ou l’autre succès à l’extérieur. Il faut reconnaître que la défense étagée 3-3 proposée par Ken De Nil avec un pressing pratiquement au milieu du terrain n’a pas facilité la tâche des locaux mais cela a permis de voir la capacité de Mihaylov de pouvoir prendre des choix payant pour trouver les solutions mais clairement le HC Kraainem va encore faire mordre la poussière à d’autres formation.

Le championnat va faire place maintenant à la coupe de Belgique avec le double confrontation avec le Kreasa Houthalen (6 et 13 novembre) avant de retrouver dans le cadre du championnat le 20 novembre prochaine une 3ème fois Houthalen (en déplacement) pour ce qui sera l’affiche de la 4ème journée.

-  U.Beynoise (35) : CHAIDRON (30’), KALFF (30’), HAPPART 2, DZHEMPERIEV 8, MARINO, Mollatte, MITEV 4, MIHAYLOV 4, ROLAND 3, ROUYER 4, PIGOURY 3, MATZARIS, DI FEDE 7, Mutabesha, Carabin
-  HC Kraainem (34) : Derie (17’), De Baets S (43’), Amarir 1, Baudain , Buyssens 8, De Baets N, Devillers 2, Forment 4, Hap 3, Joufflineau, Meilhou 4, Moulis, Radis 1, Van Opstal8
-  S.I. : 10ème (6-5) ; 20ème (12-9) ; 30ème (20-19) ; 40ème (26-24) ; 50ème (31-28)
-  Exclusions temporaires : Union (3) vs Kraainem (1)
-  Arbitres : Messieurs De Prooft et Gerets



Retour page précedente