Sans titre

Union Beynoise
Le Club de Handball de Beyne - Belgique
Facebook

Sans titre


[Union Beynoise - Club de Handball]

Méconnaissable en seconde période l’Union prend une belle gifle à Gand (29-17) hier soir

Le début de rencontre pouvait se résumer à une histoire de jets de 7m non converti puisque l’Old Club parvenait à en mettre un hors cadre (3-3) et un second arrêté par Verbelen (4-3) alors que Van Cauwenberghe, coté gantois frappé la latte (6-5).

Malgré cela la rencontre restait plaisante et les occasions ne manquaient pas de part et d’autre ce qui donnait l’occasion aux gardiens de se mettre en évidence tant du côté visité (Verbelen) que du côté visiteur (Kalff) même si ce dernier ne pouvait rien faire sur les contres tranchants des avants Gantois.

Coté Beynois, les avants avaient par contre toutes les difficultés à prendre en défaut le dernier rempart local faute de variété dans le choix de tir de Mitev, Dzhemperiev ou Matzaris alors que l’Old Club évoluait en supériorité numérique se fait mettre en échec par deux fois par Verbelen (7-6 à la 17ème). Vukcevic réagissait en faisant monter au jeu le jeune Antoine Petit.

Malgré ce manque d’efficacité les visiteurs parvenaient à restait dans le match et revenir à une unité de Don Bosco grâce à deux buts consécutifs de Petit et Dzhemperiev (10-9) à la 27ème. Mais Don Bosco se faisait remettre en selle grâce aux fautes techniques beynoise qui donnaient la possibilité à Braeckman et Lesage de donner au score son visage définitif à la mi-temps : 12-9

Malheureusement pour l’Union Beynoise les choses se compliquaient dès le retour du vestiaire puisque en moins de 8 minutes Gharbi & Cie pliaient complétement la partie grâce à la multitude de fautes individuelles et techniques des visiteurs. Le tableau d’affichage s’envolait à 17-9 à la 37ème. Il faudra attendre la 38ème minute pour voir enfin Vandeveire (monté à la MT à la place de Verbelen) pris à défaut Manicacci et Dzhemperiev (19-13 à la 43ème). Le dernier quart d’heure était totalement sous contrôle gantois qui n’avait qu’à attendre soit la faute technique des Beynois soit un arrêt de leur gardien Vandeveire pour partir battre Guarneri qui suppléait Klaff entre les perches pour les 15 dernières minutes et inscrire une nouvelle passe de 6 buts sans en concéder le moindre (26-15 à la 55ème) !

L’Old Club qui avait fait douter Apolloon Kortrijk la semaine dernière était bien loin de celui qui s’est déplacé hier soir à Don Bosco pour s’incliner sur un score sans appel de 29-17.

Au terme de la rencontre Goran Vukcevic ne décolérait pas : « C’est incroyable ce que j’ai vu au retour du vestiaire après la pause ! Le nombre de fautes techniques et/ou les choix précipités qui nous nous ont conduits à notre perte. A ce demandé si certains ont déjà jouer au handball... Heureusement que les résultats de Sasja et Jemeppe nous sont favorables suite au naufrage collectif de ce soir. Il va falloir rester concentrer jusqu’au bout et nous seront dans l’obligation de battre Sasja et Jemeppe à la maison si nous souhaitons nous maintenir mais chaque joueur va devoir se remettre en question à l’occasion de la dernière tranche des 8 dernières rencontres de la saison pour attendre cet objectif. Ce dont je ne doute pas qu’ils feront. »

-  DBH Gent (29) : Verbelen (30’), Vandeveire (30’) Van Cauwenberghe 5, Lorré 4, Mathijs 3, Pennders 1, Brichart 5, Lesage 4, Lela Tow, Gharbi M 3, Braeckman Th 1, Huysentruyt 3, Dedain, Braeckman Y, Heyndrickx, Vertongen

-  U.Beynoise (17) : KALFF (45’), GUARNERI (15’), HAPPART 4, Boland, DZHEMPERIEV 5, MITEV 3, VALKENERS,THOELEN , MANICACCI 1, PIGOURY 1, MATZARIS 1, DI FEDE 1, MUTABESHA, Simon, PETIT 1, Résimont

-  S.I. : 10ème (5-3) ; 20ème (8-6) ; 30ème (12-9) ; 40ème (18-11) ; 50ème (23-15)

-  Exclusions temporaires : Don Bosco (2) vs Union (1)

-  Arbitres : Mrs Winrik Delanghe - Ronny Peters



Retour page précedente