Sans titre

Union Beynoise
Le Club de Handball de Beyne - Belgique
Facebook

Sans titre


[Union Beynoise - Club de Handball]

L’Old Club s’impose au KTSV Eupen et assure mathématiquement son maintien en D2

Hier soir au Sportzentrum d’Eupen, les spectateurs présents auront vécu une rencontre intense jusque au buzzer et même quelques secondes plus, les locaux ayant un dernier coup franc à jouer alors que le temps de jeu était écoulé.

Mais avant d’en arriver là, les deux formations se sont livrées sans compter en voulant de part et d’autre empocher la victoire.

Les visiteurs engageaient le 1er ballon de la soirée qu’ils exploitaient directement par Neuville qui plaçait hors de portée de Denis suivi d’un but de Pavlov Pavel bien décalé sur son aile. La réaction des Germanophones ne se faisaient pas attendre ceux-ci inscrivant 3 buts consécutifs pour passer devant (3-2 à la 6ème), alors qu’à la 3ème Neuville voyait son tir renvoyé par la barre (1-2).

Les échanges étaient soutenus en ce début de partie, les bases arrières des deux formations étaient bien en place ce qui obligeait à jouer le un contre un ou la relation avec le pivot pour les prendre à défaut, Méode se jouait de la défense locale en un contre un pour remettre ses couleurs devant (3-4 à la 7ème).

Une fois de plus, le KTSV se mobilisait et réalisait une nouvelle passe de trois buts ponctuée par la conversion d’un jet des 7m par Cnyrm (6-4 à la 10ème).

Pierre Chapaux prenait son 1er TTO et modifiait son système de jeu en retirant Méode et faisant monter Di Fede comme arrière ce qui lui permettait d’entrer comme second pivot avec Thoelen.

Le résultat était immédiat, l’Union recollait au score à grâce à un 0-3 conclut par un but de Thoelen (8-8 à la 17ème) alors que ce dernier avait frappé le poteau de Denis à la 13ème (8-6).

Cela ne réduisait pas pour autant l’appétit des locaux qui repartaient de plus belle et reprenaient deux longueurs d’avance avec 2 buts de Lambertz et Flaiz (10-8 à la 19ème) et aurait pu en compter trois si Lambertz ne voyait pas le poteau repoussait son tir.

La réaction des visiteurs est rapide profitant des quelques récupérations de balles rapides pour affoler le tableau d’affichage en réussissant le 1er break de la soirée (0-5) en l’espace de 4 minutes grâce à Matzaris (2x), Happart (2x) et Di Fede (10-13).

Un avantage que l’Union Beynoise allait conserver jusqu’à la pause et rentrer aux vestiaires sur le score de 13-16 aidé dans sa tâche par Guarneri qui repoussait un tir de Brulls (21ème, 10-11) par deux fois et le poteau qui renvoyait le tir de Braun (12-14).

L’Union était en position favorable de retour du vestiaire et profitait au moins du flottement local pour accentuer son avantage grâce à Neuville (2x) qui à distance plaçait hors de portée de Demonthy qui avait remplaçait Denis à la reprise suit d’un troisième but inscrit par Thoelen (13-19 à la 33ème), d’autant que Cnyrm plaçait hors cadre sur jet de 7m dans la foulée.

Vaessen, le coach local, demandait un TTO pour recadrer ses joueurs et tenter ainsi d’arrêter l’hémorragie ce que les frontaliers parvenaient à faire (17-20 à la 39ème) et ce en modifiant son système gratifiant Neuville d’un garde du corps en la personne de Lambertz. Toutefois les visiteurs parvenaient à garder le KTSV à bonne distance grâce la conversion de 2 jets des 7m par Neuville (17-22 à la 42ème) alors que Méode qui récupérait un ballon et partait en contre, aurait pu rendre un avantage de +6 aux siens mais voyait son tir repoussait par le poteau dans son face à face avec Demonthy.

Demonty parvenait encore à se mettre en évidence à la 47ème en repoussant un jet de 7m de Neuville.

La prise en individuel de Neuville et le retour de Denis dans les buts locaux ne facilitaient pas la tâche des hommes de Pierre Chapaux qui même s’ils parvenaient à répondre aux buts locaux voyaient leur avantage fondre comme neige à soleil pour être sur les talons de l’Old Club à la 54ème ( 26-27 : Locht 2x et Flaiz).

Personne ne voulait rien lâcher, Matzaris contournant la défense depuis son aile prenait le meilleur sur Denis d’un joli tir croisé se qui rendait un peu d’air à l’Old Club (26-28 à la 55ème).

Les choses se compliquaient un peu plus pour L’Union quand Méode se faisait sanctionner d’une exclusion temporaire à la 57’53” et que le KTSV est à -1 (28-29).

Le money time allait valoir son pesant d’or !

Happart allait être l’homme providentiel pour les visiteurs en inscrivant le 30ème après avoir été décalé de belle manière par Neuville avac une passe lobée et trouver Happart à l’aile droite.

Pas le temps de souffler qu’Eupen est devant Guarneri et sa défense qui ne peut que s’arracher pour préserver l’avantage et ce qui a pour résultat de donner un jet des 7m aux locaux converti par Cnyrm (2/3). Rien n’est joué, 29-30 à une minute quarante du terme.

Les supporters locaux poussent leur équipe pour tenter d’arracher au moins le nul mais pour la 10ème fois de la soirée Happart (meilleur réalisateur de la rencontre) plante une nouvelle rose et rendant ainsi 2 longueurs d’avance à ses couleurs à l’entrée de la dernière minute (29-31).

Engagement rapide des locaux qui trouve la faille dans la base arrière beynoise et trompe Guarneri par Lambertz (30-31). Une dernière possesion de balle pour les visiteurs, convertir cette possesion assurerait la victoire mais Neuville voyait son tir frapper le poteau à 17 secondes du buzzer.

Vaessen demandait directement son dernier TTO pour mettre en place une dernière phase et lui permettre d’arracher ainsi le nul. De son coté Chapaux mettait en place une individuelle sur chaque joueurs locaux qui obtenaient un coup franc alors que le buzzer juste derrière et Di Fede se voyait sanctionné d’une exclusion temporaire ce qui enlevait une brique du mur visiteur.

Le tireur local, le mur visiteurs, tous étaient place pour cette dernière action de la rencontre qui allait sceller définitivement le résultat final à l’avantage de l’Union Beynoise dont le mur avait contré le coup franc.

Une victoire qui s’est construite avec beaucoup de détermination de la part des joueurs du Président Gaillard comme la semaine dernière face à Don Bosco Gent ce qui démontre les ressources morales et physiques du groupe.

Une victoire qui assure mathématiquement au nouveau bail en Division 2 pour l’Old Club, une victoire qui positionne l’Old Club sur la seconde marché du podium et qui sera défendue bec et ongles jusqu’au terme du championnat.

-  KTSV Eupen (30) : Densi (41’), Demonthy (19’), Braun 2, Brulls, Cnyrm 8, Falter, Flaiz 6, Hakfel 2, Kriescher 4, Lambertz 4, Lennertz , Locht 3, Mertens, Venhen 1

-  U.Beynoise (31) : Guarneri (60’), Picone, Happart 10, Neuville 6, Pigoury, Pavlov Pierre, Thoelen 3, Méode 3, Mercenier, Matzaris 4, Di Fede 3, Pavlov Pavel 2, Mutabesha, Apa

-  S.I. : 10ème (6-4) ; 20ème (10-9) ; 30ème (13-16) ; 40ème (17-20) ; 50ème (22-26)

-  Exclusions temporaires : KTVS (2) vs Union (6)

-  Arbitres : Madames Jaeckel et Giuliano



Retour page précedente