Sans titre

Union Beynoise
Le Club de Handball de Beyne - Belgique
Facebook

Sans titre


[Union Beynoise - Club de Handball]

Une victoire face au KTSV Eupen dans les ultimes secondes !

Après allé s’imposer à Gand le week-end dernier, l’Union Beynoise se devait de sortir de la rencontre face au KTVS Eupen avec un résultat positif pour continuer son retour vers le haut du tableau.

Coté formation, les visiteurs présentaient leur meilleur formation tandis que Pierre Chapaux devait faire face à quelques incertitudes (Méode, Thoelen, Pavlov Pavel) raison pour laquelle un noyau élargi était présent à l’échauffement. Finalement Méode qui avait dû quitter le terrain après 40 minutes à Gand, bien tapé pour bloquer sa cheville, accompagné par Pavlov et Apa se retrouvaient sur la feuille de match.

Les Germanophones engageaient le 1er ballon de la soirée qu’ils exploitaient directement par Brülls d’un tir croisé à 9m sur lequel Guarneri ne pouvait rien faire. Comme lors de la dernière rencontre entre les 2 équipes, Neuville avait droit un traitement privilégié puisque un body guard allait lui coller les baskets 60 minutes durant ce qui obligeait ses co-équipiers à adapter leur jeu en fonction de cette situation.

En l’espace que Mercenier et Happart (2x) mettaient les visités devant (3-2 à la 5ème), malheureusement cela ne durait que l’espace d’un feu de paille puisque sur 4 remontées de balles locales se fût autant de pertes de balles directes traduites par autant de buts visiteurs (3-6 à la 9ème ). La situation se compliquait drôlement pour les hommes de Pierre Chapaux qui prenait directement son TTO. Les locaux étaient lancés dans une course poursuite face à un adversaire qui faisait bloc en défense bien secondé par leur gardien Demonthy qui se mettait en évidence face aux avants locaux. Malgré les buts de Mercenier et de Pavlov Pierre, les frontaliers parvenaient à maintenir l’avantage acquis et même en grappiller un de plus pour rentrer au vestiaire (14-18 à la 30ème).

Si l’Old Club ne voulait pas perdre le bénéfice de sa victoire à Gand, il fallait réagir rapidement en remontant sur le terrain. Pierre Chapaux faisait monter au jeu Kalff pour Guarneri dans le but et laissait Méode restait sur le banc les 30 premières minutes vu l’état de sa cheville.

Neuville toujours pris en individuel strict libérait quelques espaces pour Méode qui parvenait à trouver Di Fede et Pavlov Pierre dont les essais faisaient mouche (17-18 à la 36ème) tandis que Kalff assurait l’essentiel en repoussant les tirs visiteurs. Les locaux étaient de nouveau dans le match !

Il fallait attendre la 45ème minute pour voir enfin les visités recollaient au score grâce à une fois de plus par Di Fede (2x) et Pavlov Pierre (21-21). Cette égalisation faisait monter un peu plus la tension sur le terrain car les 2 formations ne voulaient rien lâchés. Les buts s’enchaînaient d’un camp à l’autre avec pas moins de 6 parités au tableau d’affichage au cours des 14 dernières minutes dont la dernière à l’entrée de la dernière minute par Méode (27-27)

Alors qu’il restait une quarantaine de seconde à jouer Neuville parvenait à se libérer de garde personnel pour donner l’avantage à son équipe qui avait pris le risque de sortir Kalff pour avoir le surnombre en attaque. La fin de cette dernière minute allait être épique puisque Neuville écopait d’une exclusion temporaire pour avoir stoppé énergiquement Brülls. Suite à cette exclusion, Vaessen prenait son 3ème TTO pour caler un dernier système de jeu pour en pocher au moins un point. Kalff, auteur d’une excellente prestation parvenait à repousser l’envoi Brûlls à 8 secondes du buzzer. Les hommes de Pierre Chapaux tenaient leur victoire.

Au vu de la 1ère mi-temps cette victoire était quelque peu inespérée vu le niveau de jeu produit par l’Old Club mais comme à Gand la saison dernière le groupe a été très solidaire et a fait preuve de beaucoup d’abnégation pour aller chercher les 2 points.

Tout est loin d’être joué, certes l’Old Club doit jouer 11 finales de coupe et les remporter toutes sans exceptions et espérer un faux pas de ses adversaires directs pour peut-être toucher le Saint Graal et pour cela il faudra être présent samedi prochain pour le topper au HC Atomix, le solide leader de la division.

U.Beynoise (28) : Guarneri (30’), Kalff (30’), Happart 2, Neuville 4, Pigoury, Pavlov Pierre 6, Mercenier 6, Wilberz, Matzaris 1, Di Fede 7, Pavlov Pavel, Méode, Apa

KTSV Eupen(27) : Demonthy (51’) Dormann (9’), Braun 2, Brülls 4, Cnyrim 6, Falter, Flaiz 5, Kriescher, Lambertz 1, Lennertz 2, Locht 1, Vemhen, Hartel

S.I : 10ème (5-7) ; 20ème (8-11) ; 30ème (14-18) ; 40ème (18-20) ; 50ème (24-24)

Exclusions temporaires : Union (4) vs KTSV (3)

Arbitres : Mrs De Proft et Gerets

(JPG)


Retour page précedente