Sans titre

Union Beynoise
Le Club de Handball de Beyne - Belgique
Facebook

Sans titre


[Union Beynoise - Club de Handball]

L’Old Club stoppe l’hémorragie !

En se déplaçant ce samedi en début d’après-midi dans la périphérie d’Anvers, l’Union Beynoise avait pour ambition de faire oublier ses dernières sorties qui se sont soldées par 4 défaites de rang qui ont sérieusement mis coup de frein aux ambitions des Beynois.

Coté composition, Pierre Chapaux devait se passer des services de Di Fede (facture du métatarse) et attendre la fin de l’échauffement pour savoir si Pierre Pavlov était à 100% pour s’aligner.

Le coup d’envoi donné, à une heure peu habituelle (14h30) et devant des gradins pratiquement vide, par l’Old Club lui permettait de concrétiser sa 1ère possession de balle via Neuville.

Les échanges étaient équilibrés, les visiteurs menaient les débats sans que les gardiens ne parvenaient à se mettre en évidence puisqu’au à la 10ème minute, nous comptabilisions 3 arrêts (un pour Mendes et 2 pour Picone alors que la tableau d’affichage indiquait 5-5.

Au quart d’heure, l’Old Club parvenait à matérialiser un avantage de 2 buts sur un tir placé de Pavlov Pierre et au terme de contre rapide conclu en face à face avec Mendes par Pigoury (7-9 à la 17ème). Un avantage de courte durée, Wandewoestyne et De Roeck remettaient pour la 8ème les deux équipes dos à dos.

Un scénario qui allait se répéter encore une fois, les visiteurs parvenaient à prendre 2 longueurs d’avance mais aussitôt annulées par les visités (12-12 à la 26ème). Le KV Sasja allait profiter d’un relâchement de l’Old Club pour prendre à son tour l’avantage et rentrait aux vestiaires avec 2 buts d’avance (14-12) alors que Forment se voyait sanctionnait d’un exclusion temporaire de 2’’ sur le buzzer.

De retour sur le parquet avec un retard de 2 buts et la possibilité de joueur en supériorité numérique, les pensionnaires du Heusay se devaient de réagir ce qu’il faisait par l’entremise de Neuville qui plantait ainsi sa 6ème rose de l’après-midi.Comme en 1ère période, les 2 formations aller se livrer à joli coude à coude à la différence que cette fois l’union Beynoise devait faire la course derrière le score.

La parité tombait à la 36ème minute consécutive à un but de Pigoury qui prenait le meilleur sur Mendes depuis l’aile et un nouveau but de Neuville qui trompait Mendes à distance (16-16).

Si en 1ère période, les gardiens étaient peu à leurs affaires, les stats du 3ème quart étaient nettement meilleures des 2 cotés et particulièrement pour Picone qui multipliait les “save” (21 arrêts sur la rencontre vs 9 arrêts pour Mendes).

Le KV réussissait à faire un nouveau petit break à la fin du 3ème quart (20-17). Pierre Chapaux optait pour jouer en attaque avec 7 joueurs de champ tenter ainsi de revenir dans le match.

Un choix qui allait se montrait payant puisque l’Old Club parvenait à recoller au score grâce à Mercenier, Neuville et Thoelen fortement aidé par Picone qui à 21-20 repoussait à 3 reprises le cuir sur la même possession adverse et par la base arrière qui réussissait à mettre en échec les possession de balle du KV Sasja (21-21 à la 54ème).

Le money time s’annonçait stressant d’autant que les 2 formations ne voulaient rien lâcher. Les visiteurs continuaient à jouer en supériorité numérique en possession de balle pour tenter de forcer le sort mais il se fallait de peu que Wauters ne mette à mal l’Old Club mais cette fois le poteau suppléait Picone (21-21). Si dans ce cas, les visiteurs pouvaient parler de chance et n’en était pas de même à là 7ème, 9ème, 17ème, 29ème et 43ème Neuville (3x), Matzaris et Happart touchaient le bois !

Les secondes s’égrainaient et la décision n’est pas encore tombée ! Alors qu’il reste 1’30’’ Picone était sanctionné de 2’’ pour un remplacement irrégulier. Klaff le suppléait entre les perches et avait peu de temps pour entrer dans le match vu que les visités bénéficiaient sur l’action consécutive d’un jet des 7m. Face à Wandewoestyne, Kalff faisait le boulot en repoussant le jet et donnant ainsi la possibilité aux siens de peut-être rentrer au Heusay avec la victoire.

Il restait 37 secondes à jouer Chapaux prenait son 3ème TTO pour mettre en place cette éventuelle dernière possession de balle et la conclure positivement ce qui se concrétisait via Happart qui prenait le meilleur en un contre un sur opposant et battre Mendes à 6m.

L’arbitre plaçait à la ligne de but validée le but, invalidé quelques secondes plus tard par l’arbitre de champ justifiant un marché (22-22). Incompréhension sur le terrain, sur le banc, à la table de marque qui avait inscrit le 23ème but visiteur avant que l’arbitre de champ ne vienne à la table pour l’annuler.

La dernière possession locale sera stérile, la rencontre s’achèvera sur le score de 22-22 mais sur le parquet les joueurs de l’Union Beynoise faisant leurs commentaires à la paire arbitrale et celui de Pierre Pavlov lui valu un carton rouge accompagné du carton bleu alors que le buzzer avait sonné depuis de nombreuses secondes.

Certes les arbitres ont été loin d’être les meilleures sur le terrain et leurs décisions ont influencés le déroulement de la rencontre comme le commentait Alex Jacobs avec le secrétaire de l’Old Club.

L’Old Club renoue avec un résultat positif après 4 revers consécutifs, malheureusement en plus de l’absence de Méode dont la convalescence se passe bien, l’absence de Di Fede pour qui nous en saurons plus dans le courant de la semaine prochaine (opération), il va valoir compter avec la décision qui tombera pour Pierre Pavlov et quoi qu’il arrive sera suspendu pour le dernier match de l’année 2016 au HC Amay.

KV Sasja (22) : Mendes (60’), Forment, Audi 2, Wauters 2, Wandewoestyne 8, Soetaers S 3, Luypaert 1, Soetaers K, De Reock 3, Pizzolo, Mouldres 3, Bertels

U.Beynoise (22) : Picone (58’30’’), Kalff (1’30’’), Guarneri, Happart 1, Neuville 9, Pigoury 3, Thoelen 4, Mercenier 4, Wilberz, Matzaris, Pavlov Pa, Mutabescha, Pavlov Pi 1

S.I. : 10ème (5-5) ; 20ème (9-11) ; 30ème (14-12) ; 40ème (18-17) ; 50ème (21-20)

Exclusions temporaires : KV (4) - Union (3)

Carton rouge + bleu : Pavlov Pierre (après le match)

(JPG)


Retour page précedente